X

Vers la Chine et les États-Unis, Hubject en pleine expansion

Berlin, 16.10.2017 – Après un lancement en Europe et au Japon couronné de succès, Hubject travaille à l’extension de ses activités aux États-Unis et en Chine. En vue de son internationalisation, l’entreprise berlinoise a décidé, en accord avec ses actionnaires, un plan d’investissement supplémentaire de plusieurs millions d’euros. La mission est la suivante : proposer un réseau de recharge pour les véhicules électriques, à la fois ouvert et intégré par tous les acteurs.

Hubject dispose des compétences et des ressources pour la création de valeur numérique dans le secteur de la mobilité électrique: la plateforme B2B connecte les infrastructures de recharge de divers acteurs à un réseau accessible à tous Par sa position de leader du marché européen, la joint venture réunit les connaissances de la branche avec l’expertise numérique. Sa vision : apporter une aide au lancement d’un secteur qui redéfinit l’avenir de la mobilité. Chercher et trouver une borne de recharge, recharger et payer, tout devient plus simple avec Hubject. L’entreprise apporte donc une valeur ajoutée à toutes les parties prenantes.

Dans le monde, les conducteurs de véhicules électriques peuvent déjà sortir de leurs frontières et compter sur plus de 61 000 points de recharge répartis entre divers opérateurs Avec les badges de recharge et les applications mobiles des partenaires de Hubject, le processus de recharge fonctionne de façon parfaitement fluide. Cela sera également bientôt le cas aux États-Unis et en Chine : aux États-Unis, le budget alloué est consacré au développement des premiers partenariats et de la filiale Hubject Inc. déjà créée, alors qu’en Chine, il s’agit de préparer l’arrivée sur le marché. Ainsi, Hubject souhaite établir un vaste réseau numérique de recharge en collaboration avec les fournisseurs et les exploitants locaux.

Non pas des solistes, mais un ensemble.

« Avec l’expansion que nous avons décidé de mener, nous portons notre vision sur de nouveaux continents. Nous voulons créer un écosystème numérique pour les nouveaux services de mobilité électrique au bénéfice de tous les acteurs. Notre équipe brûle d’envie de relever le défi. », déclare Thomas Daiber, l’un des deux CEO de Hubject.

Même en Chine et aux États-Unis, des systèmes d’accès et de paiement compliqués entravent l’avancée de la mobilité électrique : un grand nombre de réseaux de recharge dépourvus de toute norme complique la fluidité de l’opération de recharge. Hubject veut surmonter ces difficultés et mettre en place des structures ouvertes propices à une croissance commune.

Et Christian Hahn, l’autre CEO de Hubject, de souligner : « La mobilité doit réunir les forces, les hommes et les idées. Grâce à notre plateforme, nous mettons en place un réseau de bornes de recharge pour les véhicules électriques partout dans le monde, quelles que soient les limites liées aux pays ou aux systèmes qui existaient auparavant. »